Logo communal géant

ENTRE MONTAGNE ET VALLEE

Tel est l’intitulé du logo communal qui s’affiche depuis le lundi 29 juillet 2013 en lettres majestueuses sur une surface de 6 m2 au fronton de la salle des fêtes. Il y a quelques années, un concours avait été lancé pour la mise au point de ce symbole dont Jean Ferrand fut le lauréat. Depuis il orne l’ensemble des documents administratifs et certains matériels de la municipalité. Mais José Perez, artisan carreleur de son état, a décidé il y a quelques mois d’en réaliser un exemplaire géant à partir de divers carreaux de faïence. Le conseil municipal ne pouvait q’applaudir une telle initiative. José s’est donc mis vaillamment à la tâche, y passant durant de longues semaines l’essentiel de ses loisirs. Imaginez la difficulté pour découper des lettres dans du carrelage ! Mais le résultat est bien là et il a été chaudement applaudi par le maire et ses conseillers, le président du comité des fêtes et la famille de l’artiste lors de l’installation du panneau de plus de 300 kg qui s’est avérée délicate mais parfaitement réussie. Sur fond bleu clair, St-Alban présente tous ses atouts de village du piedmont entre rebord oriental du Massif Central et Vallée du Rhône : ses forêts, ses champs et ses prairies, son soleil, ses châteaux, sans oublier la célèbre truffole, fierté de la commune, représentée sous forme de fleur et de tubercules.

une-manoeuvre-delicate le-logo-de-6-m2-est-en-place

Expo du centenaire de la guerre de 14-18

Les 27 et 28 septembre 2014, St-Alban-d’Ay a connu beaucoup d’animation avec l’exposition de centenaire de la guerre de 14-18. Préparée depuis de longs mois par une commission municipale complétée de volontaires, elle a connu le succès avec environ 900 visiteurs, mais surtout elle a permis à la population d’exercer son devoir de mémoire envers les 56 St-Albanais qui ont laissé leur vie dans ces combats et les 99 qui en sont revenus. Pour l’occasion, une émouvante cérémonie s’est déroulée au monument aux morts avec entre autres les enfants des écoles qui ont chanté la Marseillaise reprise en choeur par la nombreuse assistance, et la Chorale Chant’Ay interprétant la Madelon.

 


Les associations

Pour plus d’informations, cliquez sur l’association de votre choix :

Diaporama